L’auteur

« On va faire simple »

a dit J.D.M. Martin, juste avant de se lancer dans l’écriture d’un jeu qui se finira (si on veut) environ 500 pages plus tard, étalées sur à peu près 7 ans.

Bon, du coup, ici, on va vraiment faire simple.

Je suis chimiste, et mon attrait pour les sciences transparait au long de ce que j’écrit. Même la magie, par exemple, est calquée sur des phénomènes physique que vous reconnaitrez lors de la lecture. J’ai tenu à donner à une explication à tout ce qui était hors du commun, même si le joueur n’en aura connaissance qu’au travers de son maître du jeu.

Je suis joueur de jeux de rôles (et maitre), plutôt ludiste mais aussi narrativiste. J’ai fait Brisures pour qu’il puisse donner du challenge aux amateurs de lancés de dés, et j’ai fait des scénarios qui donnent du grain à moudre aux amateurs de mise en scène.

J’ai une passion pour la période 1939-1945 (diesel) et le moyen-âge (fantasy), qui ont été combinées ici en un cocktail original, que j’espère buvable.

Mon intérêt pour les problèmes environnementaux m’ont lancé sur un autre jeu au concept… relevé, qui je l’espère sera publié. S’il subit le même sort que Brisures, et bien vous le retrouverez ici tout comme lui !

Publicités